Un plan de lutte contre les inondations sur l’Elnon et sur une partie de ses affluents

L’Elnontransfrontalier propose un plan de lutte contre les inondations sur l’Elnon et sur une partie de ses affluents. Ce plan d’actions s’étalera sur 4 ans.

Une série d’investissements hydrauliques pour mieux maîtriser et réduire les inondations sera réalisée sur les 2 versants (France, Wallonie).  Il s’agit de créer des Zones d’Immersion Temporaires (ZIT) en Belgique et des Zones d’Expansion de Crues (ZEC) en France.

Il vise également à créer un réseau d’échanges techniques entre les partenaires (échanges d’expériences) et à améliorer la culture du risque chez la population concernée.

Les habitants sont appelés à participer à ce projet en contribuant au recueil de toutes les informations disponibles sur les inondations de l’ELNON, notamment en nous transmettant toutes photos et vidéos via l’onglet « Participez ».

Une partie réservée aux scolaires et leurs professeurs recence les outils pédagogiques existants dans ce domaine.

Pour aller plus loin : en savoir plus.

ELNONTRANSFRONTALIER en savoir plus

  • Titre du projet (FR) : Gestion intégrée des eaux de surface du bassin de l’Elnon transfrontalier
  • Acronyme : ELNONTRANSFRONTALIER
  • Date prévisionnelle de démarrage : 01-04-2018
  • Date prévisionnelle de clôture : 31-12-2021
  • Thématique / Priorité : Anticiper et gérer les risques naturels, technologiques et industriels ainsi que les situations d’urgence

Ce projet concerne le bassin versant transfrontalier de l’Elnon. Ce cours d’eau a en effet la particularité d’être pour partie transfrontalier entre la France et la Belgique, et il nécessite de ce fait une prise en compte particulière des enjeux pour les gestionnaires des deux pays.

L’urbanisation de ce bassin versant est dense et de nombreuses zones urbaines sont situées à proximité du cours d’eau.

L’approche transfrontalière est essentielle sur le thème des inondations car les cours d’eau ne sont pas limités par les frontières même s’ils peuvent parfois les délimiter et ne font pas de distinction suivant les limites administratives. Les solutions pour résoudre les dysfonctionnements doivent être concertées à l’échelle transfrontalière pour gagner en efficacité et apporter une réponse commune, globale et optimale.

separator

Qui fait quoi sur l’Elnon ? et son financement

Le projet ELNON propose une gestion intégrée du risque d’inondation au travers de la mise en œuvre de plusieurs actions transfrontalières :

  • Mettre en place des aménagements d’hydraulique structurants le long de l’Elnon et de son affluent principal, le courant du Pont du Nid. Plusieurs zones d’expansion des crues seront créées en lien avec les études préalables réalisée en coordination entre la France et la Belgique
  • Améliorer la conscience du risque inondation par la population locale afin de la sensibiliser à ce risque. Un site internet d’information est réalisé sur le projet et son évolution, sur les inondations (origines, évolutions, derniers phénomènes observés,…), les recommandations associées (bonnes pratiques et conduites à tenir en cas d’inondation). Il proposera une base de données photographique interactive. Des brochures seront également établies (une brochure relative aux recommandations et une brochure relative au bilan du projet) ; Ces actions devront permettre de sensibiliser un large public aussi bien les techniciens spécialistes, les élus, les habitants et les scolaires.
  • Créer un réseau entre les partenaires pour coordonner les actions et échanger sur les techniques à mettre en œuvre pour améliorer la protection de la population vis-à-vis des crues.

 

Le budget du projet est d’un montant total de 2.8 M€. dont 50% sont financés par l’Union Européenne via les crédits INTERREG et auquel participe également La Région Wallone et l’Agence de l’Eau Artois-Picardie.

Budget et plan de financement prévisionnel Budget total Autofinance de l’opérateur Interreg Feder (50%) Autre financeur public*
Syndicat mixte aménagement hydraulique vallée Scarpe et Bas Escaut 1 444 225,00 € 178 999,50 € 722 112,50 € 543 113,00 €
Province du Hainaut 1 355 790,62 € 135 579,06 € 677 895,31 € 542 316,25 €
Total 2 800 015,62 € 314 578,56 € 1 400 007,81 € 1 085 429,25 €

* France : Agence de l’Eau Artois Picardie / Belgique : Région Wallonne